3 mars 2020

Vous cherchez du travail ? Voici 8 façons d’avoir plus de chance

Lecture de 6 minutes

Vous cherchez un emploi, un nouveau défi ou un contrat intéressant ? Bonne chance. Et nous ne disons pas ça pour vous taquiner! Simplement, les experts en recrutement de chez TalentWorld savent que vous avez vraiment le pouvoir d’augmenter vos chances de trouver un emploi que vous aimerez.

Des études montrent que certaines personnes ont plus de chance que d’autres de trouver un emploi, mais ce n’est pas à cause du hasard. Selon Richard Wiseman, auteur du best-seller The Luck Factor, pour être chanceux, il faut agir comme si on est chanceux.

4 choses que les gens chanceux font pour attirer la chance

1. Ils remarquent les occasions d’être chanceux (alors que les malchanceux ne les remarquent pas).

2. Ils font confiance à leur intuition lorsqu’ils prennent des décisions.

3. Ils se lancent dans des situations en ayant des attentes positives.

4. Quand quelque chose de mauvais arrive, ils se disent que les choses auraient pu être pires.

Certains événements échappent à notre contrôle, comme le fait de gagner à la loterie. Mais si vous cherchez du travail, vous avez beaucoup plus d’influence sur votre destin que n’importe quel trèfle à quatre feuilles ne peut en avoir.

De bonnes choses peuvent arriver lorsqu’on cherche du travail et qu’on se sent chanceux

Selon le professeur Wiseman, les personnes chanceuses se sentent plus confiantes et abordent la poursuite de leurs objectifs avec plus d’ouverture et de calme, et c’est justement ce calme qui peut être déterminant. En effet, lorsque vous êtes anxieux à propos d’un résultat, il est plus difficile de repérer les opportunités inattendues, même si elles sont sous votre nez.

Voici un exemple éloquent: dans une étude, on a demandé à des personnes se considérant chanceuses et à des personnes se considérant malchanceuses de compter des photos dans un journal.

Les malchanceux ont mis environ deux minutes pour terminer la tâche, alors que les chanceux ont terminé en quelques secondes.

Pourquoi cette différence ? Les personnes qui se considéraient chanceuses étaient moins craintives et plus détendues devant la tâche à accomplir. En conséquence, les chanceux ont tous remarqué un gros titre à la page 2 qui disait: ‘Arrêtez de compter, il y a 43 photos dans ce journal’. Ceux qui se sentaient malchanceux étaient tellement tendus et inquiets devant le potentiel d’échec qu’ils se concentraient exclusivement sur les images, sans même remarquer ce titre.

Voici un autre exemple: les personnes qui se perçoivent comme chanceuses et qui recherchent un emploi à temps plein ont la capacité d’envisager un contrat ou un placement temporaire. Elles comprennent qu’il y a toujours une chance que ce type de poste leur apporte une expérience intéressante ou encore leur ouvre d’autres portes. D’ailleurs, les recruteurs de TalentWorld ont placé des milliers de personnes ‘chanceuses’ dans des postes inattendus où elles ont pu mettre un pied dans la porte et nouer de nouveaux contacts.

Vous cherchez du travail ? Voici 8 façons surprenantes d’améliorer votre chance.

  1. Passez n’importe quel entretien d’embauche en sachant que vous survivrez, quelle qu’en soit l’issue.

Se dire qu’il faut absolument obtenir ce travail augmente votre anxiété, votre désespoir et votre stress. Et lorsque votre voix intérieure vous crie ‘ne gâche pas tout’, il est difficile de saisir les petits indices qui pourraient conduire à de meilleures conversations avec les recruteurs et les employeurs.

  1. Lorsque vous parlez à des personnes qui peuvent vous aider dans votre carrière, privilégiez d’établir un contact, pas de les convaincre à tout prix.

Essayez simplement d’avoir une bonne conversation sur la façon dont vous pensez pouvoir les aider.

  1. Vous avez besoin d’un coup de chance ? Sortez de votre zone de confort, et amusez-vous davantage!

Le professeur Wiseman note que les malchanceux sont coincés dans leur routine.

Un bon exemple: un individu qui se décrit comme malchanceux s’est plaint que les événements de réseautage étaient une perte de temps et d’argent ; il n’a rencontré que d’autres chercheurs d’emploi. Mais il a admis qu’il n’approchait que des personnes qui semblaient aussi paniquées et perdues que lui.

Pour l’aider à se sortir de sa zone de confort, un nouveau défi lui a été lancé: se présenter à toute personne portant une certaine couleur de vêtements. Il a ainsi vécu une expérience bien plus profitable.

  1. Écoutez vos intuitions

Si votre instinct vous dit de foncer, mais que votre tête vous dit que vous n’avez pas assez de chance, voici quoi faire: acceptez ce doute, mais ne le laissez pas gagner la bataille. Les experts suggèrent de vous dire, à vous et aux autres, ‘d’accord, une réussite est peu probable, mais je vais quand même essayer’.

  1. Les gens — et la chance — sourient aux optimistes

Avez-vous remarqué que les gens chanceux ont toujours des anecdotes sur la façon dont d’autres personnes qu’ils connaissaient à peine les ont aidés? Les experts disent que ce n’est pas un simple hasard. La raison pour laquelle ils ont bénéficié d’un soutien est que leurs contacts ont été inspirés par leur initiative, leur dynamisme et leur enthousiasme. De fait, l’optimisme se vend beaucoup mieux que la négativité.

  1. Dites-vous que de bonnes choses arriveront éventuellement

Le dramaturge Tennessee Williams a dit: ‘La chance, c’est croire qu’on a de la chance’. Les chanceux persistent non pas parce qu’ils ont une boule de cristal qui leur donne des garanties, mais parce qu’ils décident de croire que s’ils persistent, quelque chose de positif se produira, aujourd’hui ou demain. Après tout, comme le disent les optimistes, tout s’arrange au bout du compte, et si ça n’a pas encore marché, c’est que ce n’est pas encore le bout du compte.

  1. Souvenez-vous, ça pourrait être pire.

Vous n’avez pas obtenu le poste ? Il y en a un meilleur au coin de la rue. L’entrevue a été difficile ? Vous avez de la chance qu’elle n’ait pas été 20 fois plus embarrassante.

Ce genre de réflexion est important, insiste le professeur Wiseman, puisqu’elle affecte positivement votre énergie et votre volonté de réessayer de trouver des opportunités de travail qui vous conviennent.

Dites-vous ‘j’ai de la chance’ et confirmez vos propos par des preuves quotidiennes.

Le professeur Wiseman a demandé à des personnes qui n’avaient jamais eu de chance d’écrire chaque jour pendant un mois la moindre chose positive qui leur arrivait. On leur a demandé de ne rien inscrire de malchanceux ou de négatif sur leur liste. Au bout d’un mois, les gens ont changé d’avis sur eux-mêmes. Ils se disaient ‘chanceux’. Et ça leur a donné la confiance nécessaire pour chercher d’autres opportunités de carrière, entre autres choses.

Vous pouvez être sûr que nous garderons toujours un œil ouvert pour dénicher des occasions imprévues qui pourraient vous convenir. En attendant, explorez les offres d’emploi de TalentWorld et faites en sorte que votre chance soit au rendez-vous!

 

Recommandé pour vous :

Ligne d’objet d’un courriel : 10 conseils pour les chercheurs d’emploi

Les chercheurs d’emploi le savent, il peut être difficile de déterminer quoi écrire sur la ligne d’objet d’un courriel. Après tout, la qualité de votre lettre d’intention et de votre CV n’a plus d’importance si personne n’ouvre votre courrier électronique.
30 janvier 2020
Lecture de 6 minutes

5 questions essentielles pour vous rendre intéressant auprès des employeurs

Les dernières statistiques sur l’emploi sont les meilleures depuis deux ans. Le taux de chômage au Canada se situe maintenant à 6,6 %, et nous sommes ravis de cette bonne nouvelle remplie d’optimisme. Et l’optimisme alimente l’expansion. Mais si vous faites partie des 6,6 % de chômeurs, ne vous considérez pas comme une statistique.
27 février 2020
Lecture de 4 minutes

Trouver un emploi

Envie d’un nouveau défi?
Trouvez aujourd’hui l’emploi que vous souhaitez.

Trouver un emploi