3 mars 2020

10 conseils infaillibles pour faciliter le réseautage (surtout si vous détestez ça)

Sujets
Lecture de 4 minutes

L’idée de distribuer des cartes professionnelles ou d’appeler des contacts et d’anciens collègues fait grimacer beaucoup de gens. Mais le réseautage ne doit pas forcément être douloureux. 

Voici nos dix meilleurs conseils pour vous aider à surmonter vos craintes et à devenir un pro du réseautage : 

  1. Rappelez-vous que vous ne demandez pas une faveur, mais que vous procédez à l’échange d’informations et de conseils. Nous avons tous des informations, des conseils, des connaissances et des compétences que d’autres peuvent trouver utiles. Le réseautage n’est pas une voie à sens unique; on rencontre une personne qu’on peut aider aujourd’hui, mais qui pourrait nous aider ou aider nos enfants ou nos amis demain.
  1. Maintenez-vous à jour dans votre domaine. Il est toujours judicieux de consacrer du temps à la recherche dans votre domaine et de vous informer sur les tendances et les changements, afin d’avoir des informations intéressantes à partager. Vous améliorerez la qualité de votre conversation, et ferez bonne impression!
  1. Sachez ce que vous voulez. Bien sûr, votre objectif est que quelqu’un vous recommande pour un emploi, mais tout le monde n’en a pas nécessairement un à offrir. Demandez-vous ce que vous voulez tirer de cet échange qui serait positif pour les deux parties. Vous pourriez par exemple demander des pistes sur les entreprises qui se portent bien, ou sur les événements auxquels vous devriez assister, ou encore obtenir des informations de fond sur les principaux enjeux dans votre domaine.
  1. La qualité de votre rencontre dépendra de la qualité de vos questions. En général, les gens oublient de donner certaines informations, simplement parce qu’ils n’y pensent pas. Dans une situation de réseautage, il n’incombe pas à votre interlocuteur de vous proposer des renseignements intéressants. C’est à vous de poser des questions.
  1. Si les gens vous disent que les choses sont difficiles dans leur travail, demandez-leur s’il y a une façon de les aider. Par exemple, vous rencontrez un ancien collègue et il vous raconte que les choses ne sont pas fantastiques là où il travaille. Lorsque cela se produit, demandez-lui ce qui rendrait sa vie professionnelle plus agréable ou son patron plus heureux. Y a-t-il quelque chose que vous pourriez faire, même sur une base temporaire ou contractuelle, pour aider ? Par exemple, voudraient-ils voir augmenter les ventes, le soutien informatique, les efforts de marketing, etc.
  1. Facilitez la vie de votre interlocuteur. La plupart des gens parlent à un contact de ce qu’ils ont fait et pourraient faire à l’intérieur d’une conversation qui peut durer plusieurs minutes. Prenez le temps de résumer pour votre interlocuteur les points-clés de votre expertise pour faciliter leur transmission à quelqu’un d’autre.
  1. À la fin de l’échange, répétez le point principal de votre argumentaire de vente. Lorsque vous concluez la conversation, assurez-vous que votre interlocuteur sait ce que vous savez faire et ce que vous voulez. Par exemple : « Merci pour l’agréable conversation, et si vous entendez parler d’une opportunité pour un directeur commercial qui a déjà doublé son chiffre d’affaires sur de nouveaux marchés, ce serait gentil de transmettre mon nom ».
  1. Faites un suivi avec un bref courriel qui dit tout. Les gens sont occupés, distraits. Il est important de leur faciliter la tâche si vous voulez qu’ils assurent le suivi d’une action dont vous avez convenu. Pour ce faire, rédigez un court courriel de remerciement qui inclut votre argumentaire de vente et l’action que le contact a accepté de faire. Par exemple, vous pourriez écrire « Merci d’avoir organisé une présentation par courriel avec _____, j’apprécie que vous leur fassiez savoir que je suis un expert de ____ avec un solide historique de ____ ».
  1. Ne soyez pas modeste. Les gens veulent référer les meilleurs. Positionnez-vous comme une personne qui a réussi, car ils ne transmettront pas votre nom s’ils ne sont pas sûrs que vous êtes excellent dans ce que vous faites.
  1. Sortez de votre cercle. S’il y a un atelier sur le développement professionnel qui vous intéresse ou un événement auquel vous aimeriez participer pour le plaisir, allez-y. Les gens se font des contacts dans toutes sortes d’endroits, et à chaque sortie, vous élargissez votre réseau.

Maintenant, allez-y et faites du réseautage ! Et n’oubliez pas de consulter nos offres d’emploi pour voir où votre talent pourrait vous mener.

 

Recommandé pour vous :

Des façons inhabituelles (et brillantes) de réseauter

Voici une information que beaucoup de gens préféreraient ignorer : environ 44 % des possibilités d’emploi sont attribuables au réseautage. Malheureusement, la plupart des chercheurs d’emploi disent qu’ils n’aiment pas le réseautage et qu’ils y sont très mauvais.
9 décembre 2019
Lecture de 4 minutes

Trouver un emploi

Envie d’un nouveau défi?
Trouvez aujourd’hui l’emploi que vous souhaitez.

Trouver un emploi