5 questions essentielles pour vous rendre intéressant auprès des employeurs

Par : Lilly Lacoursière‑Gignac
27 février 2020
Recherche d’emploi
Conseils

Les dernières statistiques sur l’emploi sont les meilleures depuis deux ans. Le taux de chômage au Canada se situe maintenant à 6,6 %, et nous sommes ravis de cette bonne nouvelle remplie d’optimisme. Et l’optimisme alimente l’expansion. Mais si vous faites partie des 6,6 % de chômeurs, ne vous considérez pas comme une statistique.


Chez TalentWorld, nous croyons que tous ceux qui cherchent un emploi cherchent à contribuer au marché. Alors oubliez les chiffres diffusés dans les actualités, ignorez les indicateurs statistiques, et concentrez-vous simplement sur ce que vous pouvez offrir au marché.

Comme tout fournisseur de biens et de services, vous devez connaître les besoins et les désirs de votre marché potentiel, et déterminer comment vous pouvez répondre à ces demandes. 

5 questions essentielles à se poser

Pour vous aider, voici 5 questions essentielles à vous poser dans votre préparation, adaptées d’un merveilleux discours de fin d’études de James Ryan, doyen de la Harvard Graduate School of Education.

Première question : un instant, pardon?

Sérieusement! Ce n’est pas seulement quelque chose que vous dites spontanément quand un ami vous avoue qu’il ne trouve plus les billets pour le match, ou quand votre enfant rentre de l’université avec six invités pour le week-end.

« Un instant, pardon? » est une bonne question à se poser lorsqu’on postule pour un nouveau poste, qu’on passe une entrevue ou qu’on reçoit une assignation d’un patron.

« Un instant » vous rappelle de faire une pause et de ne pas vous lancer instantanément dans une action ou une pensée, et « pardon » vous rappelle de clarifier ce qui est recherché. Tout ça donne une formule qui vous incite à prioriser la réflexion et la clarté.

Deuxième question : je me demande si... 

Mettez ces quatre petits mots ensemble pour activer la curiosité et la créativité.

Nombre d’études en psychologie organisationnelle confirment que c’est l’état d’esprit qui permet de réussir à résoudre les problèmes. Et votre remue-méninges peut commencer simplement par « Je me demande si... ? »

Troisième question : sur quoi sommes-nous d’accord ? 

C’est une question formidable qui vous incite instantanément à penser comme un collaborateur. Le fait d’établir ce sur quoi vous et quelqu’un d’autre êtes d’accord ouvre la voie à une bonne collaboration.

Lorsqu’un employeur potentiel sait que vous êtes d’accord sur des aspects ou des objectifs importants du travail, il se sent plus à l’aise et plus intéressé à entendre ce que vous pouvez offrir.

Quatrième question : comment puis-je vous aider ? 

Cette question soutient parfaitement la philosophie de TalentWorld selon laquelle vous êtes un contributeur. Que pouvez-vous faire pour une équipe ou un employeur potentiel ?

Cinquième question : Qu’est-ce qui compte pour moi, qu’est-ce qui compte pour vous ? 

Cette question nous tient à cœur, puisqu’elle touche la base d’un placement vraiment réussi. Avez-vous des valeurs communes ?

Chez TalentWorld, nous sommes guidés par des valeurs. Nous croyons que les gens qui sont heureux au travail rendent les lieux de travail plus productifs et plus agréables, les familles et les communautés plus heureuses. C’est pourquoi la compatibilité entre un employé et son employeur est si importante pour nous.

Un instant, pardon? Je me demande si... ? Sur quoi sommes-nous d’accord ? Comment puis-je vous aider ? Qu’est-ce qui compte pour moi, qu’est-ce qui compte pour vous ? Laissez ces questions, pas les statistiques, façonner votre pensée pour réussir.

Puisque vous lisez cet article de blogue, il y a de bonnes chances que vous soyez à la recherche d’un emploi. Consultez nos offres d’emploi et voyez où votre talent peut vous mener!